mardi 17 avril 2012

"Death Sentence" de James Wan



Aujourd'hui "Death Sentence" de James Wan. L'histoire : Entre sa carrière réussie et sa vie de famille épanouie, l'existence de Nick Hume (Kevin Bacon) est plutôt confortable. Pourtant, un soir, alors qu'il fait le plein d'essence avec son fils aîné, Brendan, la route de Nick va croiser celle d'un gang. Son fils n'y survivra pas. Bien qu'arrête, le coupable, Joe Darly, est vite libéré. Pour Nick, il n'est pas question qu'il puisse s'en tirer ainsi. Ravagé par la douleur et assoiffé de vengeance, il décide de prendre les choses en main et de punir lui-même l'assassin de son fils. Après avoir abattu Joe, Nick tente de revenir à son ancienne vie auprès de sa femme, Helen, et de son fils survivant, Lucas. Nick croit que tout est fini, mais il a du sang sur les mains, et le grand frère de Joe, Billy, le chef du gang, est sur ses traces. Jusqu'où iront les deux hommes au nom de leur famille ?
 
Oh mon dieu quelle question pleine de lourdeur et de sens. En tout cas ce qui fût lourd ce fût la bonne heure et demie passé devant ce navet que beaucoup taxent de chef d'oeuvre. Bon alors pour moi c'est comme les sois disant chef d'oeuvres que sont les "Haute Tension", "Blade 2" et autres "Labyrinthe de Pan" ou pleins de films dont une partie de la geek generation a proclamé chef d'oeuvresque. Non là vraiment on touche le fond de la cuvette des chiottes à la turc du cinéma de genre. De plus cela confirme aussi que Wan est un piètre réalisateur, trop jeune et plein d'esbroufe. Dommage car j'en attendais vraiment plus. Car non seulement "Death Sentence" ne se contente pas de quasi plagier le trip "Justicier" Bronsonien, mais en plus il le fait mal, en le baignant dans un mauvais goût omniprésent. Des scènes normalement profondes, n'émeuvent pas une seconde, une musique et des tubes façon chanteuse coutry ou jazzy de supermarché plombent chaque instant un temps soi peu sensé émouvoir, le rendant mièvre et sans saveur, voir risible. Le trip sois disant hommage aux voyou des 70's et 80's à la "Warriors" ou autres "Justicier dans la ville", plonge le film dans les abîmes du ridicule en mettant en scène des racailles tout droit sorti d'un "The Crow" au comportement ridicule. Les protagonistes agissent de façon inepte les trois quart du temps ce qui rend tout les passages idiots au possible. Seul Kevin Bacon arrive à garder la tête haute dans ce sordide marasme cinématographique en offrant une brillante interprétation de ce père aux abois. Le film est certes moins clippé que "Saw" largement moins beau que le pourtant merdique "Death Silence" bien que de temps à autres il y ait de belles prises de vue. En tout cas passez votre chemin devant ce "Death Sentence" de merde... Car si vous voulez voir de bon vigilante movie procurez vous plutôt "Class 84", "le Proviseur" ou encore les Bronson.



4 commentaires:

loulouti78 a dit…

salut l'ami
bienvenue à ce nouveau blog
longue vie
je préfère en effet les bronson de loin
pas trop aimé ce film
même s'il y a de très bons trucs

Total Ciné

Weasel a dit…

Samom C'est toi... Cool te revoila...

locutus57 a dit…

Moi c'est le contraire, j'ai adoré ce film. Il y a un coté engrenage infernal que j'ai adoré. Mais comme film de justicier, je ne suis pas d'accord avec vous, il y a mieux que les Bronson, il y a HOBO WITH A SHOTGUN :-)

Weasel a dit…

Oui la d'accord. Mais en même temps tu parles d'un chef d'œuvre.