dimanche 1 avril 2012

"Feast 3" de John Gulager



Aujourd'hui "Feast 3" de John Gulager. L'histoire : Alors qu'ils sont assiégés par les monstres ripailleurs et violeurs. Les survivants sont sauvés par un mystérieux prophète, Shot Bus Gus, qui semble avoir le pouvoir de contrôler les monstres. Il guide alors le groupe dans les égouts vers la ville. Ils reçoivent en cours de route l'aide d'un expert en karaté "Jean-Claude Seagal" et apprennent que les monstres sont originaires d'un endroit appelé "La Ruche". Le groupe décide alors de s'y rendre et de détruire les bêtes une fois pour toutes.

Que dire si ce n'est que ce troisième opus et encore meilleur que le précédent qui pour moi surpassait le premier oipus. La franchise "Feast" est une véritable boule puante bourrée de tripe et de mauvais gout qui vous explose à la tronche. Encore plus délirant (et je pèse mes mots) que le précédent qui était déjà bien gratiné. "Feast 3" nous plonge dans un délire cartoonesque Hara Kirien totalement génial. Comme les précédent il a rejoint dans mon coeur les franchises culte. Et franchement c'est vraiment bon de voir un truc pareil. On y retrouve le même humour gore et méchant du second et autant dire que l'abominable gag du bébé du second n'était qu'un début. De plus les créatures ont évolués et les personnages sont toujours aussi géniaux. Et dans les "Feast" plus que les créatures ce sont les survivants qui sont vraiment important. Une belle galerie de caractères barrés comme on en trouve dans les pires trou du cul du texas. En tout cas John Gulager réalise avec toujours autant d'originalité et expérimente même des trucs par moment comme un combat en photo qui est le seul élément qui m'ai un peu moins plut. Sinon, toujours des images superbes, des couleurs a couper le souffle et ce casting hétéroclite a commencer par ce vieux briscard de Clue Gulager paternel du réal et accessoirement l'un des héros du "Retour des morts vivants". "Feast 3" est une série B innovante et fort surprenante qui a pour seul défaut d'être un peu courte (1 heure 10), mais qui va vous laisser bouche bée sur sa fin. Espérerons qu'un 4 va se produire car on veux trop en savoir plus. Cultissime je vous dit !




Aucun commentaire: