dimanche 1 avril 2012

"Rammbock" de Marvin Kren

      1304734898_rammbock_berlin_undead_wallpaper.jpg

 
 Aujourd'hui "Rammbock" de Marvin Kren. L'histoire : Michael vient de se faire lourder par sa fiancée et qui vient chez elle en ville, par surprise. Sauf que les choses commencent à se corser sérieusement en ville, des zombies se mettent à attaquer les vivants sans raison et sans que quiconque sache pourquoi, il doit donc se réfugier dans l’immeuble où est sensée vivre Gabi et s’y barricader pour sauver sa vie. 
Apparemment absolument rien de nouveau dans le sujet de cet énième film de contamination massive. Apparemment, en effet, mais seulement du point de vue de l'histoire, car le réalisateur Marvin Kren confère un traitement surfant sur les impondérables du genre, mais arrive à y apporter un vent de fraicheur incroyable alliant un humour discret a une ambiance parfois terrifiante, parfois triste et parfois poignantes. Mais ce qui fait de "Rammbock" un film de zomblard au final assez novateur, c'est les actes de certains des protagonistes ne sont pas toujours aussi téléphonés que l'on pourrait croire. De plus c'est par dessus son traitement qui va au grain et nous plonge immédiatement dans le feu de l'action sans jamais perdre une minute. En fait on ne s'ennuie pas a un seul moment dans ce formidable film de zombie Allemand, qui contient parfois des moments qui font froid dans le dos et des idées franchement intéressantes. En même temps on a pas trop le temps de s'ennuyer car après à peine une heure de film on est à la fin, et cette durée qui pourrait être frustrante, est en définitif parfaite et se suffit à elle même. L'un des meilleurs apport au genre depuis bien des années, qui pourrait être d'une certaine façon le "Morse" du film de zombie, toute proportions gardées. Un film cultissime en devenir a voir de toutes urgence.



Aucun commentaire: