dimanche 1 avril 2012

"the Vagrant" de Chris Wallas



Aujourd'hui "the Vagrant" de Chris Wallas. L'histoire de Graham Krakowski  (Bill Paxton), un jeune con de yuppie plein d'avenir qui se retrouve persécuté par un mystérieux vagabond (Marshall Bell) qui traîne près de sa nouvelle demeure et commence à le harceler de différentes manières. Krakowski commence alors à sombrer dans de la paranoïa psychotique et  se cloître dans sa maison en installant des systèmes d'alarme fort coûteux.  Krakowski se retrouve en train de passer des nuits blanches, en proie à des cauchemars de plus en plus saisissants. Le jour où le cadavre de sa voisine est retrouvé atrocement mutilé dans une poubelle de son quartier, Krakowski entame sa longue descente aux enfers. Suspecté du meurtre puis acquitté Krakowski déménage dans un taudis, mais il est toujours poursuivi par un détective taciturne le lieutenant Ralf Barfuss (Michael Ironside) persuadé qu'il est coupable...
Voici un petit film génialissime sortie voila une quinzaine d'années en France sous le titre idiot de "Psychose Meurtrière". "the Vagrant" est un de ces films que l'on voit et qu'on oublie pas. Une vrai série B déjanté, et bourrée d'humour noir qui serait surf sur la veine des ''le Locataire'' ou ''la sentinelle des maudits''. Une belle critique de l'Amérique post Reganiène passée au vitriole. Réalisé par le maquilleur Chris Wallas qui signe ici son deuxième film après pas si nase "la Mouche 2". Bill Paxton est absolument génial dans le rôle de ce gros con de VRP, et Marshall Bell extraordinaire pour ce qui est sans doute le plus terrifiant clochard qui vous ai été donné de voir du genre tout droit sorti de l'enfer. Un casting de trognes complété par un Michael Ironside toujours aussi impressionnant pour un film complètement barré et vraiment fun. Dans l'attente d'une sortie DVD, ressortez la VHS et tapez vous une bonne tranche, Interprété à outrance par des acteurs en roues libre qui s'amusent comme des petits fous sous la direction d'un pro des SFX qui signe avec cette seconde réalisation un petit chef d'œuvre d'humour noir méconnu. Cultissime je vous dit !
  


 

Aucun commentaire: