dimanche 1 avril 2012

"The Ward". de John Carpenter


163915 10150116235763764 639068763 7654118 6050624 n

Aujourd'hui "The Ward". de John Carpenter.  L'histoire : Kristen (Amber Heard) une belle et jeune femme est capturée dans un mystérieux hôpital psychiatrique. Elle ne se souvient absolument pas de son passé. Quatre autres femmes se retrouvent enfermées avec elle, sans le moindre souvenir également. Le lieu se révèle être de plus en plus effrayant et Kristen décide de s'enfuir...
Aprés prés de 10 années d'absence Big John alias John Carpenter revient au cinéma avec "The Ward" et franchement bien que la cinématographie du maitre soit toujours au poil. Il aurait réellement mieux fait de s'abstenir de faire ce film de commande, qui est d'une banalité crasse, de plus totalement indigne de Carpenter. Des situations 1000 fois déjà vues font de "the Ward" un film qui aurait pu être fait par un fanboy de base, qui aurait été sur la planète Mars durant ces 40 dernières années. On est triste de constater qu'aucun piment salvateur ne relève a aucuns moment la platitude du propos et des situations téléphonées. Certes le jeu des comédiennes est fort correct, la mise en scène assez belle et classique, mais malheureusement on sent a chaque séquence que Carpenter traine des pieds et ne semble pas s'amuser du tout a ce jeu fort convenu. Grosse déception, espérons que Carpenter nous pondra un meilleur film la prochaine fois car il serait bien triste qu'il nous quitte sur un tel fiasco. qui si il avait été d'un autre aurait pu être excusable par une certaine inexpérience, mais pas ici car il s'agit ici d'un film réalisé par un des maitres du genre. Et malheureusement ça ne se voit pas, car "The ward" ressemble a un direct to TV de scifi sans saveur avec un twist affreusement banale. Seul la bonne qualité de la mise en scène et des images sauve un peu "The ward" de la pire des médiocrité. Un "I know who i am movie" de plus indigne de son réalisateur.


Aucun commentaire: