jeudi 25 juillet 2013

"Pacific Rim" de Guillermo Del Toro





Aujourd'hui "Pacific Rim"de Guillermo Del Toro. L'histoire : Surgies des flots, des hordes de créatures monstrueuses venues d’ailleurs, les «Kaiju», ont déclenché une guerre qui a fait des millions de victimes et épuisé les ressources naturelles de l’humanité pendant des années. Pour les combattre, une arme d’un genre nouveau a été mise au point : de gigantesques robots, les «Jaegers», contrôlés simultanément par deux pilotes qui communiquent par télépathie grâce à une passerelle neuronale baptisée le «courant». Mais même les Jaegers semblent impuissants face aux redoutables Kaiju. Alors que la défaite paraît inéluctable, les forces armées qui protègent l’humanité n’ont d’autre choix que d’avoir recours à deux héros hors normes : un ancien pilote au bout du rouleau (Charlie Hunnam) et une jeune femme en cours d’entraînement (Rinko Kikuchi) qui font équipe pour manœuvrer un Jaeger d’apparence obsolète. Ensemble, ils incarnent désormais le dernier rempart de l’humanité contre une apocalypse de plus en plus imminente…

Personnellement si je n'ai jamais été un grand fanatique des films de Guillermo Del Toro dont je trouve la plupart de ses films surévalués.  J'ai une grande sympathie pour l'homme et sa passion du genre dans lequel il officie et que ce soit en tant qu'ancien maquilleur SFX qu'en en tant que réalisateur. Ce qui me dérange le plus c'est le culte incompréhensible que les fans confère à des films comme "Blade 2" (frimeur et insipide), "le labyrinthe de Pan" (que je déteste au plus haut point) auxquels je préfère largement plus les deux "HellBoy", "l'échine du diable" ou encore "Mimic". Vous l'aurez compris c'est en général le coté potache fan de monstres gluants que je préfère chez ce gros mexicain jovial et talentueux. Et autant dire que j'ai adoré son "Pacific Rim" a qui pourtant je n'octroyait que peu d'intérêt, n'ayant déjà jamais été un grand fanatique de monstres géants. Et pourtant on est ici en plein délire de gosse insouciant. Un fun trip de plus de deux heures qui nous replonge dans une baignoire avec dans chaque mains un jouet de Goldorak et dans l'autre un à l'effigie de Godzilla. Guillermo Del Toro qui a presque cinquante ans nous prouve que malgré les millions et le poids d'une telle production sur ses épaules, n'a pas perdu son âme de gamin et semble s'être éclaté à réaliser cette énorme machine hollywoodienne. Le film est non seulement une superbe réussite technique, mais c'est aussi, un film personnel, bourré de références filmique et de clins d'œil. Guillermo Del Toro y retrouve aussi ses deux acteurs fétiche Ron Perlman et Santiago Segura et nous offre une galerie de personnage geekisant tous plus caricaturaux les uns que les autres, mais auquel il confère tendresse et humanité. Il est bon de noter que c’est aussi et avant tout un film pour enfants, alors il ne faut pas s’étonner si malgré le très grand nombre de destruction massive, pas de cadavres sanguinolents peuplant les rues ou chutant des immeubles. Vous l'aurez compris "Pacific Rim" est un spectacle jouissif et décérébré, mais aussi truculent que passionné. Un vibrant hommage aux Kaijus d'époque japonais et à toute la génération des dessins animés de robots géants de notre enfance. Un trip en 3D a voir absolument car il constitue pour moi le vrai bon blockbuster cet été 2013.

1 commentaire:

locutus57 a dit…

oui une vraie réussite. Il parait qu'il y aura quand même une suite, j'ai déjà hate